03/04/2011

Prisons - tortures - Arbi Zarmaev: Lettre ouverte à Ministre De Clerck (2)

Bruxelles, le 1 avril 2011

Ministre de la Justice Stefaan De Clerck, Waterloolaan 115, 1000 Bruxelles

Cher Monsieur De Clerck,

Objet: Arbi Zarmaaev, mes lettres du 26 et 28.3.2011

Comme je vous ai écrit, nous savons que Monsieur Arbi Zarmaev est soumis actuellement dans la prison de Bruges, comme cela était déjà le cas précédemment dans la prison de Hasselt, à un traitement qu’on ne peut autrement qualifier que de torture, par suite de quoi il se trouve dans un tel état alarmant, que sa famille a adressé un appel urgent à notre association pour agir.

Monsieur Zarmaev ne pèse plus que 50 kilos et souffre d’une insufficance rénale et d’autres problèmes graves de santé qui sont la suite d’une longue privation d’eau et de sommeil. Tout cela a été traîté par la direction de la prison de Bruges comme étant 'des simulacres’, tandis que la vérité est, comme je vous avais déjà écrit avant comptant sur le fait que vous m’entendriez, que Monsieur Zarmaev a besoin de soins médicaux urgents.

La famille de Monsieur Zarmaev ignore si actuellement il y a un médecin qui est chargé de le soigner. La famille a sollicité l’intervention d’un médecin indépendant de la prison, mais elle a l’impression que la direction vise à refuser l’accès à la prison de ce medecin, sous prétexte que Monsieur Zarmaev «est fou à lier et qu’il refuse tout contact avec le monde hors de la prison».

Le docteur Proot, médecin-chef de la prison de Bruges, ne semble pas prendre la situation bien au sérieux. On peut même se demander s’il existe un dossier médical sur Monsieur Zarmaev et, au cas où ce dossier existe réellement, si l’information qu’il contient est bien correct. En effet, nous-mêmes avons pu constater dans le passé que l’on traffiquait le dossier médical d’un détenu gravement malade, et qu’on avait même supprimé des pièces de son dossier. Nous vous enverrons une copie en attaché à cette lettre de la lettre que nous vous avions adressée sur ce sujet et dont vous n’aviez apparemment pas cru prendre notion.

Actuellement sa famille est sans nouvelles de Monsieur Zarmaev. On refuse tout contact entre Monsieur Zarmaev et sa famille en faisant savoir que Monsieur Zarmaev est 'completement fou’ et 'ne sait plus ce qu’il dit’. La famille a aussi été renseignée du fait qu’Arbi 'refuse tout contact avec le monde hors de la prison’, tandis que sa soeur et son frère lui ont rendu visite il y a à peine deux jours, pendant laquelle visite ils lui ont parlé et constaté que, malgré ses problèmes de santé très graves suite à la longue période qu’on l’a privé d’eau et de sommeil, son état mental était parfaitement sain.

Il est clair que l’on a donc suspendu le droit que Monsieur Zarmaev a de recevoir des visites, bien que dans son rapport, dressé et signé par lui le 19.03.2011, le directeur-attaché de la prison de Bruges, Monsieur L. Decaesstecker, note de manière absolument sans équivoque, que Monsieur Zarmaev, après son enfermement dans la cellule d'isolement, garde le droit de participer aux activités offertes par la prison dans le domaine du culte religieux, de l'éducation et des loisirs, ainsi que dans celui du travail, et qu'il garde le droit d'avoir des contact avec le monde extérieur par lettre, visites et téléphone (y compris avec les autorités diplomatiques ou consulaires).

Vous me permettrez, j'espère, de refaire de nouveau un appel à vous pourque vous voudriez intervenir dans cette affaire.

En attendant votre réponse, je vous prie d'agréer l'expression de mes sentiments distingués.

Jan Boeykens 10 Rue Faider, 1060 Bruxelles

 

PS. Un copie de cette lettre vous sera également envoyée en recommandée, vu que vous êtes personellement impliqué dans cette affaire (étant donné que vous avez accordé l’extradition de Monsieur Zarmaev à la Russie et aux autorités tchetchènes) et que nous souhaitons empêcher que vous puissiez vous en tirer par une excuse au cas où Monsieur Zarmaev viendrait à décéder."

01/01/2010

Marcel Vervloesem: Lettre au Président du Werkgroep Morkhoven


prisoner

 

Paris, 1 janvier 2010

A Monsieur Jan Boeykens, Président du Werkgroep Morkhoven

 

Effectivement Jan, cela n'est pas possible que Marcel continue à souffrir comme ça. Nous sommes toujours contraints de publier des articles car le fait d'écrire secrètement à tous les interlocuteurs responsables ne change rien et ne suffit pas à être entendus pour soigner Marcel durablement...

J'ai remarqué que les décisions qui sont prises ne le sont qu'après que nous ayons publié des nouvelles sur les souffrances de marcel mais sitôt qu'il est fait un pas en avant cela recommence alors ?

Comment obtenir une hospitalisation de Marcel assez longue pour rééquilibrer à nouveau le diabète qui a été déséquilibré par la détention en isolement et le stress qu'on lui impose? Pour soigner ses reins et son cœur, pour le soulager et traiter son cancer métastasé ?

Nous sommes condamnés à continuer à publier alors qu'il suffirait qu'ils prennent en compte les demandes officielles de son avocat et que cessent les retards dans la transmission de ses rapports et nos demandes pour que nous cessions.

Nos demandes sont légitimes car Marcel est vraiment malade gravement et à chaque fois sa santé se détériore un peu plus. Sa survie n'est pas gagnée et elle ne pourra l'être que si une hospitalisation est décidée très vite pour lui.

Le fait que l'administration dise maintenant que la démocratie impose qu'il ne soit pas menotté davantage que ce qu'il l'a déjà été en allant à l'hôpital est une façon de nous faire porter la responsabilité de la non hospitalisation de Marcel à cause du fait que nous avons déjà dénoncé ce menottage.

Mais la démocratie c'est appliquer à un détenu malade les mêmes droits qu'un individu libre à être soigné totalement jusqu'à complète guérison ou si cela n'est pas possible jusqu'à constante amélioration pendant un temps assez long pour que les médecins puissent faire convenablement leur travail et que sa vie ne soit plus sans cesse en danger.

Cela, toutes les conventions (belges et internationales) le disent et il faut juste les appliquer.

Nous allons continuer sans relâche à demander l'hospitalisation de Marcel et sa libération pour raison de santé au Ministre de la Justice qui peut seul en décider.

Amicalement

Martine


Martine Mangione

http://tevirepedo.droitfondamental.eu/


La situation de Marcel Vervloesem depuis son transfert de la prison de Brugge vers la prison de Turnhout (30 juin 2009 au  24 novembre 2009)

Situation médicale:

21 visites chez le médecin:
1 juillet 2009 - 10  juillet  2009 - 24  juillet  2009 - 30  juillet  2009 - 8  juillet 2009 - 18  juillet  2009 - 27  juillet  2009 - 11 août 2009 - 15 août 2009 - 17 août 2009 - 21 août 2009 - 21 août 2009 - 1 septembre 2009 - 5 septembre  2009 - 11 septembre 2009 - 4 octobre 2009 - 6 octobre 2009 - 8 octobre 2009 - 24 octobre 2009 - 11 novembre 2009 - 18 novembre 2009

6 examens médicaux:
13 août 2009: Analyses sanguines
13 août 2009: Analyses urinaires
20 août 2009: Consultation oculaire par le Dr.Van O. de Turnhout
26 août 2009: Examen diabétique par le spécialistz Dr. A AZ Sint-Jozef, Turnhout
31 août 2009: Analyses urinaires 
24 octobre 2009: Analyses urinaires 

2 injections(vaccins):
6 octobre 2009: grippe
11 novembre 2009: grippe Mexicaine

Soins des pieds du au diabète:
19 août 2009

Soins a cause diabète et controle cardiaque:
615 visites

2 requête de Brugge pour la restitution des résultats d'examens (cardiaques + ...):
11 septembeer 2009
8 octobre 2009

3 demandes d'obtention des dossiers médicaux de Marcel par son avocat:
3 septembre 2009 - L'hôpital  AZ Sint-Jan de Brugge a fait parvenir le dossier 
9 september 2009 - L'hôpital  Sint-Elisabeth a fait parvenir le dossier 
14 octobre 2009 - Dr. F. Van Mol, directeur-general du Service de Santé pénitentiaire du Ministère de la Justice à envoyé le dossier chirurgical de Marcel à son avocat.

kaartvzw Werkgroep Morkhoven - le réseau pédocriminel de Zandvoort:

Werkgroep Morkhoven - Wordpress
vidéos: le réseau pédocriminel de Zandvoort
vidéos: Zandvoort etc. (1)
vidéos: Zandvoort etc. (2)
Werkgroep Morkhoven - Skynet
http://droitfondamental.eu/


07/12/2009

Marcel Vervloesem: Lettre de Martine Mangione, Présidente de Tevirepedo


ziekenbed.ketensParis, 4.12.2009

Werkgroep Morkhoven

Cher Mr le Président,

Je vous remercie de ces informations.

La demande de notre association du 14/10/2009 à votre Ministre de la Justice de lui faire parvenir le double du dossier médical de Marcel Vervloesem et ce en ma qualité de personne de confiance désignée par lui, n'a donné lieu à aucun envoi.

Il semblerait que son dossier ait été envoyé à son avocat à cette même date.

Au vu des informations ci-dessous il apparait que Marcel Vervloesem ne reçoit aucun soin pour son cancer ainsi que pour son insuffisance rénale, aucune surveillance spécifique pour sa pathologie cardiaque et que le service médical de la prison ne s'occupe manifestement que de surveiller et traiter son diabète et de le vacciner contre la grippe.

Je souhaiterais donc que Maitre Jespers me fasse parvenir les compte-rendus chirurgicaux de Marcel que je traduirais afin de voir ce qui lui a été fait, évaluer les risques et évolutions à venir et la surveillance dont il devrait bénéficier. Merci donc de me donner sescoordonnées afin que je lui écrive.

Sincèrement

Martine Mangione
Présidente de Tevirepedo

 


La situation de Marcel Vervloesem depuis son transfert de la prison de Brugge vers la prison de Turnhout (30 juin 2009 au  24 novembre 2009)

Situation médicale:

21 vistes chez le médecin:
1 juillet 2009 - 10  juillet  2009 - 24  juillet  2009 - 30  juillet  2009 - 8  juillet 2009 - 18  juillet  2009 - 27  juillet  2009 - 11 août 2009 - 15 août 2009 - 17 août 2009 - 21 août 2009 - 21 août 2009 - 1 septembre 2009 - 5 septembre  2009 - 11 septembre 2009 - 4 octobre 2009 - 6 octobre 2009 - 8 octobre 2009 - 24 octobre 2009 - 11 novembre 2009 - 18 novembre 2009

6 examens médicaux:
13 août 2009: Analyses sanguines
13 août 2009: Analyses urinaires
20 août 2009: Consultation oculaire par le Dr.Van O. de Turnhout
26 août 2009: Examen diabétique par le spécialistz Dr. A AZ Sint-Jozef, Turnhout
31 août 2009: Analyses urinaires 
24 octobre 2009: Analyses urinaires 

2 injections(vaccins):
6 octobre 2009: grippe
11 novembre 2009: grippe Mexicaine

Soins des pieds du au diabète:
19 août 2009

Soins a cause diabète et controle cardiaque:
615 visites

2 requête de Brugge pour la restitution des résultats d'examens (cardiaques + ...):
11 septembeer 2009
8 octobre 2009

3 demandes d'obtention des dossiers médicaux de Marcel par son avocat:
3 septembre 2009 - L'hôpital  AZ Sint-Jan de Brugge a fait parvenir le dossier 
9 september 2009 - L'hôpital  Sint-Elisabeth a fait parvenir le dossier 
14 octobre 2009 - Dr. F. Van Mol, directeur-general du Service de Santé pénitentiaire du Ministère de la Justice à envoyé le dossier chirurgical de Marcel à son avocat.

 


 

19/11/2009

Les droits de l'homme en Belgique: Lettre Ouverte au Ministre de la Justice


D’un ministre de la Justice à l’autre, Marcel Vervloesem toujours privé de droit fondamental !

Lundi, novembre 9, 2009
By Presidente

stefaan-de-clerck-weigerde-fortis-arrest-te-verbreken_5_460x0Monsieur Stefaan De Clerck laissera t’il un meilleur bilan que son prédécesseur ? Sera t’il l’homme du Droit et d’une justice en accord avec les Droits de l’Homme ? Fera t’il libérer Marcel Vervloesem ? Il fut un temps où il félicitait devant les caméras, le sérieux du travail de Marcel Vervloesem et du Werkgroep Morkhoven comme un certain nombre d’hommes politiques d’ailleurs. Entre temps, beaucoup de magouilles et de diffamations ont amené Marcel Vervloesem en prison mais rien n’a été fait pour rétablir son honneur et son innocence.. Au contraire si l’on se penche sur tout ce qui a accablé cet homme, on s’aperçoit que tout a été fait pour l’amener de façon injuste en prison pour y mourir...


Quant un honnête homme ne peut plus compter sur la Justice de son pays alors que lui reste t’il ?

 

Ministre de la Justice
Stefaan De Clerck
Waterloolaan 115
1000 Brussel

 

Monsieur le Ministre,

Objet: Prison de Turnhout

J’espère que VOUS avez bien pris connaissance de mon courrier concernant le risque de suicide pour Monsieur Vervloesem dans la prison de Turnhout du fait que VOUS admettez que le service Psycho social (PSD)tripatouille avec les rapports des détenus, ce qui les mène à la détresse. Nous avons visité hier Monsieur Vervloesem dans la prison de Turnhout.

Vous n’ignorez sans doute pas qu’il est très mal. Il apparaît de nouveau que deux lettres de sa fille Wendy avec des timbres à l’intérieur ne lui ont pas été remises. Il est clair qu’on veut l’isoler entièrement du monde extérieur et on veut l’empêcher d’écrire encore aux parlementaires.

Une carte de la Néerlandaise Yvonne Van Hertum ne lui a pas été remise non plus. D’autres lettres ont été retenues ou lui ont été remises avec un retard de plusieurs semaines.

Le droit à la correspondance est de nouveau violé par ces agissements et je constate que VOUS n’êtes pas en mesure de mettre un terme à ces pratiques.

En admettant ces situations, VOUS attentez gravement au crédit qui peut être accordé au travail du personnel pénitentiaire.

Dans l’espoir de vous avoir informé suffisamment et dans l’attente de votre réponse recevez mes salutations respectueuses.

Je vous envoie une nouvelle fois la liste des opérations et de plus de 20 transfèrements subis par Monsieur Vervloesem pour que VOUS ne puissiez pas à posteriori raconter que VOUS « ne saviez rien ».

Cela prouve une nouvelle fois votre incohérence au sujet « des prisons surpeuplées » et le non-sens qui réside dans le fait que VOUS maintenez ce surpeuplement par la perpétuation de ces situations au sein des
prisons et que VOUS bloquez l’application du règlement vous-même.

g556n8m91) Cancer métastasé -Pancréas
2) Blocage des reins : Insuffisance rénale de 70%
3) coeur
4) Soins intensifs pour 1 pancréatite + cathétérisme cardiaque- Saint Elisabeth Herentals
5) Soins intensifs pour 1 pancréatite – UIA Anvers
6) Soins intensifs, Comas diabétiques -Fabiola hôpital de Sambre Ville –St Elisabeth Herentals – 11 fois
7) blocage des reins – Mons de maison l’hôpital Louvain – 2 fois
8. opérations cœur AZ Imelda Hôpital – 3 fois
9) bloc intensif et diabétique – H. L’hôpital de Chirurgie cardiaque – 4 fois
10) blocage des reins – Cathétérisme cardiaque – 1 fois
11) Intervention sur gangrène – AZ saint Jan Bruges – 1 fois
12) dialyses rénales- AZ saint Jan de Bruges – 5 fois
13) Hémorragie interne – AZ saint Jan Bruges – 1 fois
14) Gangrène Intervention – AZ saint Jan – 1 fois
15) Chirurgie rénale – AZ de Bruges saint Jan Bruges – 1 fois
16) Soins intensifs, cardiologie – saint Elisabeth Turnhout – 1 fois
17) Soins intensifs, l’anémie (leucémie) – saint Elisabeth Turnhout – 1 fois
18) Soins intensifs- coma d’insuline – Saint Elisabeth Herentals – 1 fois
19) Chirurgie cardiaque – AZ Saint-Jean Bruges
20) Hospitalisation le 14 mai 2009 pour de nouveaux problèmes cardiaques par suite entre autres d’un manque de soins et d’un traitement déficient, dans l’AZ saint Jan à Bruges mais la direction de prison est
parvenue en tout avec son conseil négatif, 1 jour pour cette insertion, sur base du rapport du PSD ceci à prévenir. Les transferts et opérations dans l’AZ Saint-Jean à Bruges et Saint-Elisabeth à Turnhout
ont eu lieu au cours de cette année d’emprisonnement de Marcel Vervloesem dans les prisons à Turnhout et à Bruges.

Jan Boeykens
Président de Werkgroep Morkhoven

Werkgroep Morkhoven vzw-asbl
Faiderstraat 10
1060 Saint-Gilles
nr. 443.439.55
Tel: 0032 (0)2 537 49 97
WerkgroepMorkhoven@gmail.com
postmaster@droitfondamental.eu

http://werkgroep-morkhoven.skynetblogs.be/
http://www.droitfondamental.eu/

http://tevirepedo.droitfondamental.eu/?p=698

 

 


http://tevirepedo.droitfondamental.eu/
Morkhoven Skynet
Droit Fondamental - (French, English, Italian)
Zandvoort case
Website - http://www.morkhoven.droitfondamental.eu/ (English, French, Italian, Dutch)
Réseau Zandvoort
Prisonniers politiques: Ibrahim Baryaz
Médecine - Droit Fondamental
Patrice Verdi

Photo: Ministre De Clerck ('Democrat-Chrétien')