15/11/2009

L'affaire Dormans - 9.6.2004: Lettre à Marcel Vervloesem


MurLaHonteVerdi

Bruxelles, 9 juillet 2004

A Monsieur Marcel Vervloesem
Koninkrijk 64
2200 Morkhoven

Cher Marcel,

J'ai reçu une lettre recommandée de la Cour de l'Appel d'Anvers concernant ma plainte contre la femme qui t'accusais
faussement "d'escroquerie" et la décision du Procureur du Roi de Turnhout de refuser toutes investigations complémentaires à l'affaire - entre autre au sujet du policier hollandais qui l'accompagnait sous une fausse identité. Il y est écrit la phrase suivante:

'L'affaire Dormans/Boeykens pour la Chambre d'accusation, Cour d'appel, Waalse Kaai, à Anvers, est déterminée sur le 4 novembre 2004, à 14.00 heures. Le dossier peut être consulter à partir au moins quinze jours avant ce date, auprès du greffe de la Cour d'appel '.

La lettre a été signée par R. Goethals, le Chef-Greffier - celui qui m'a signifié l'audience alors que la séance avait déjà eut lieu - ce qui m'avait évidemment empêché d'y assister.

Comme tu sais, j'ai protesté contre cette méthode de travail dans une lettre recommandée à Goethals. Il ne m'a pas répondu et ma plainte n'a pas été rajoutée au dossier - ce que j'ai pu constater lors de ma visite au greffe de la Chambre du conseil à Turnhout. Je pense donc que ma lettre a été volontairement enlevée du dossier.

J'ai aussi porté plainte auprès du président du Conseil Supérieur de la Justice (l'instance qui doit garantir que la Justice respecte ses propres règles) mais je n'ai eu - comme dans tous les affaires concernant le Werkgroep Morkhoven - aucune de réponse.
Enfin j'ai contacté le cabinet du ministre de Justice Laurette Onkelinx mais elle est aussi resté sourde.

Etant donné qu'il n'y a aucun sens à écrire des lettres aux services corrompus, j'ai décidé, après délibération commune avec les autres membres de notre groupe d'action, de rédiger un tract pour organiser à nouvelle actions devant les portes des Cours d'Appel d'Anvers et de Bruxelles. Nous allons aussi organiser des actions autour le parlement à Bruxelles.

Jan

Jan Boeykens - Werkgroep Morkhoven
(http://groups.msn.com/WerkgroepMorkhoven)

P.S. Dans le tract, je note que ma plainte a été déformée. J'ai en effet déposé plainte contre Madame Dormans, contre l'officier de police hollandais et contre "X". Dans la lettre précitée de la Cour d'appel du 28 juin 2004, il n'y est fait mention que de la plainte 'Dormans/Boeykens '.

Lorsque le tribunal de Turnhout et la cour de l'appel d'Anvers laissent croire que l'officier de police hollandais 'ne pouvait pas être interrogé ou recherché', celui ci était interrogé par ses propres services !

Les documents judiciaires en la matière devraient se trouver dans le dossier (si on ne les a pas enlevés entre-temps) - avec la véritable identité de l'officier de police + son adresse.

En outre, dans une lettre recommandée au procureur Herman Janssens à Turnhout, j'ai communiqué le véritable identité et l'adresse de l'officier, ce qui ce retrouve dans le dossier.

J'ai pensé que ça serait utile de mentionner dans le tract que :

- le tribunal de Turnhout ne recherche pas les criminels visibles sur les cédéroms du réseau pédocriminel de Zandvoort et qu'aucune recherche n'a été effectuée sur les centaines d'enfants (+ bébé's).

- le procureur du Roi - Herman Janssens - a promis de commencer une enquête sur le juge de jeunesse français qui se trouve sur les cédéroms mais il se base sur un courrier de l'inspecteur G. Zicot (accusé dans l'affaire Dutroux) pour reporter cette recherche. Depuis six mois, il n'a pas obtenu de résultat.

- le tribunal de Turnhout t'a assigné la semaine passée et te poursuit pour 'possession de matériel pornografique' du fait que tu as demandé à l'avocate de remettre les cédéroms Zandvoort au procureur Bourlet pour enquête et assistance à ces enfants en danger.

- le tribunal de Turnhout n'a entreprit aucune enquête relative à la déclaration écrite d'une de tes prétendues victimes - qui a pris son bourgemestre à témoin - pour affirmer que tous avaient reçu de l'argent pour t'accuser faussement de viol et de torture.

 

 

 


LINKS:

Werkgroep Morkhoven Skynet
Droit Fondamental - (French, English, Italian)
Zandvoort case
Website - http://www.morkhoven.droitfondamental.eu/ (English, French, Italian, Dutch)
Réseau Zandvoort
Prisonniers politiques: Ibrahim Baryaz
Médecine - Droit Fondamental
Patrice Verdi


Les commentaires sont fermés.