04/12/2008

24.9.2008: Le réseau Zandvoort - question parlementaire de Zoé Genot

Bruxelles, 24.9.2008

Zoé Genot
Députée fédérale

Chère Madame Genot,
Chère Zoé,

Comme vous savez, Marcel Vervloesem commençe aujourd'hui à son 20ième jour de son grève de la faim en du soif (depuis un dizaine de jours, il boît quelques verres d'eau mais vous comprenez que c'est fortement insuffissament chez une grève de la faim).

Sa situation devient alors de plus en plus critique.

Il y a 2 jours, qu'enfin, Princesse de Croÿ (vice-présidente de l'asbl Werkgroep Morkhoven) et moi-même avons eu la permission de lui visiter.
Dr. Gagliardi, un médecin italien, qui écrivait déjà à 26.8.2008 pour une permission de visite et Ingrid et Eric Riksen, les parents hollandais qui ont écrit à Marcel avec une copie de leur carte d'identité, il y a 10 jours, attendent encore pour la permission de visiter Marcel.

Est-ce que le courier de Marcel reste blocqué ?

C'est un vrai torture pour ces gens qui ont toujours cru en Marcel et le restent soutenir.

Marcel risque de tomber, chaque moment du jour, dans un coma diabétique d'ont il ne sortira plus et, si il sortira, il risque un endommagement cérébrale.

Comme vous savez, le Conseil Supérieur de la Justice constatait que les documents en décharge de Marcel, ont été volé de son dossier.
Le Conseil Supérieur de la Justice constatait aussi que les 7 cd-roms de l'affaire Zandvoort que le Werkgroep Morkhoven a envoyé en 1998 au Roi et qui ont été transmis par le Roi au procureur-général d'Anvers, ont été également volés.

Le ministre de la Justice, Jo Vandeurden, ne veut pas intervenir parce qu'il trouve que les vols font part de la 'procédure juridique' et il ne répondait pas mon lettre recommandé dd. 30 mai 2008 concerne ces vols qui, suivant d'un des membres de son cabinet, 'se trouve encore chez le chef du cabinet'.

Les vols des documents du dossier de Marcel et les vols des cd-roms au Cour d'appel d'Anvers n'ont rien à faire avec la 'procédure juridique' et tombe sous la responsabilité de ministre Vandeurzen.

Est-ce que vous voulez, comme vous avez promis, intervenir chez le ministre avant que Marcel est tombé en coma ?

Veuillez croire, chère Madame Genot, à l'assurance de toute ma considération.

Jan Boeykens,
Président du Werkgroep Morkhoven

ASBL Werkgroep Morkhoven
10 rue Faider
1060 Bruxelles

PS. Comme vous savez, il y plus que six mois que Marcel Vervloesem a été invité par le Collège des procureurs-général à De La Haye pour un réunion concerne les cédéroms de Zandvoort. Le Collège prépare à ce moment un rapport de cette réunion et j'ai l'impression qu'on veut éliminer Marcel avant que ce rapport sorte.

Je vous envoie ci-joint une copie de ma lettre dd. 7.7.2008


https://switzerland.indymedia.org/fr/2003/09/13932.shtml

22:24 Écrit par Mork dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.